Troubadours Art Ensemble – Création

Création Guiraut Riquier de Narbonne à la cour du roi de Castille Alfonso El Sabio

En cette fin du XIIIème s. Guiraut Riquier ne trouve pas d’écho à son trobar de maestria. En Languedoc ou en Provence les nobles se sont appauvris et partout la croisade albigeoise a décimé largueza e ricor. Les cours ne sont plus aussi brillantes que par le passé et il n’y a plus de place pour les poètes parmi ces seigneurs aux manières grossières importées avec l’occupation des Français ni parmi ces clercs inquisiteurs insensibles à l’art de trobar et qui ne songent qu’à s’enrichir par le pillage. Guiraut Riquier prépare son exil. 

De Narbonne où son talent n’est pas reconnu Guiraut émigre pour l’Espagne où il va séjourner dix ans auprès du roi de Castille Alfonso X El Sabio, roi savant qui fit compiler le recueil des Cantigas de la Santa Maria.

Dans cette cour où vivent de nombreux musiciens danseurs ou bateleurs Guiraut Riquier, musicien virtuose et prolifique, défend son statut de poète et propose au roi dans une suplicatio un classement des artistes de cour en quatre catégories : les bufos, bouffons (jongleurs amuseurs) les  joglars les jongleurs (instrumentistes et interprètes de trobar) les trobadors, ceux qui composent  qui trouvent  motz e sos et les doctor de trobar, les docteurs, ceux qui écrivent les vers parfaits, les récits et les belles poésies didactiques et qui transmettent leur savoir aux gens de valeur. Cette declaratio aurait été adoptée par le roi savant ou plutôt par Guiraut Riquier lui-même en l’an 1275.

Sandra Hurtado-Ròs : chant ; Gérard Zuchetto : chant ; André Rochard : oud, vièle, guiterne, cornemuse  ; Patrice Villaumé : tympanon, vielle à roue ténor   

Bertrand Bayle : guiterne ; Laurence Fraisse : flûtes  ; Christophe Montet : percussions

Samedi 16 octobre 18h – Narbonne – Aude – Abbaye de Fontfroide

Troubadours Art Ensemble à 4