Troubadours Art Ensemble – Création

Création Guiraut Riquier de Narbonne à la cour du roi de Castille Alfonso El Sabio

À la cour de Tolède, où il émigre Guiraut Riquier de Narbonne va trouver un protecteur en la personne d’Alfonso X El Sabio, roi de Castille et Léon. Il séjourner  plus de dix ans auprès de ce roi savant et bienfaiteur et défendra son statut de troubadour et de doctor de trobar.

À cette cour où vivent de nombreux musiciens, danseurs ou bateleurs, Guiraut Riquier propose au roi, dans une suplicatio, un classement des artistes en quatre catégories : les bufos, bouffons (jongleurs amuseurs), les joglars, les jongleurs (instrumentistes et interprètes de trobar), les trobadors, ceux qui trouvent  motz e sos, et les doctor de trobar, les docteurs, ceux qui écrivent les vers parfaits, les récits et les belles poésies didactiques, et qui transmettent leur savoir aux gens de valeur. En l’an 1275, cette déclaratio aurait été adoptée par le roi… ou plutôt par Guiraut Riquier lui-même. Qui se considérait comme le digne héritier des troubadours le plus célèbres. Ses compositions mélodiques sont parmi les plus virtuoses jamais écrites aux XIIème-XIIIème siècles et la preuve de la Maestria de Trobar, un raffinement de l’art poético-musical occitan.

Sandra Hurtado Ròs – chant, serpatti  – Laurence Fraisse – flûtes André Rochard – oud, guiterne, nei, vièle – Bertrand Bayle – guiterne – Patrice Villaumé – tympanon, vielle à roue ténor, cornemuse – Christophe Montet – percussions – Gerard Zuchetto – chant, clarins, direction

G Riquier / Anonymes