Maayan

De l’Andalousie à L’Orient, le chant des femmes séfarades

Avec ce spectacle, Naïma Chemoul chante ses origines,  celles  des  femmes  séfarades. Elle  chante  leurs  mots,  leur  langue,  leur  quotidien.  Elle  honore  leur  mémoire  et  conte  leur  histoire.  Elle  fait  entendre  leurs  voix.

Avec le groupe Maayan, «sources» en hébreu, Naïma choisit de dédier ses créations musicales à lla voix des femmes et à la musique séfarade,  «Pour moi, chanter mon identité de femme et  porter ma culture, ne signifie pas un repli sur moi -même, mais une reconnaissance de mon histoire  pour aller à la rencontre de celle de l’autre.»

Nawras Brahim, oud et Bonaventure Akoto, percussions, mettent leurs connaissances de la musique séfarade et orientale,  leurs  talents et  leur  sensibilité  artistique  au  service  de  ces  chants  de  femmes.

Ensemble,  ils  explorent  ce  patrimoine  musical,  affirment  leur  liberté  d’artistes d’aujourd’hui, et jouent une musique intemporelle et sans frontière

En effet, en réunissant autour d’elle des musiciens venant d’horizons musicaux et culturels différents, elle parcourt une exploration du répertoire poétique et musical séfarade, au service de l’universel qui rassemble.

Entre Orient et Occident, musique du monde et jazz, tradition et modernité, Maayan est une promesse de sens, d’évasion et d’espoir.

Maayan