Les Baladins d’Icarie

Elrik Fabre-Maigné, récitant – Caroline Dufau, récitante – Eva Fogelgesang, harpe Christophe Deslignes, organetto

« Lo Prat dels Cremats » (Le Champ des Brûlés) renvoie au lieu où, le 16 mars 1244, furent brûlés vifs, au pied du château de Montségur, Dame Corba de Péreille, sa mère, sa fille, et plus de 200 Parfaits cathares et croyants. Le Chant des Brûlés se veut une rêverie poétique sans prétention historique.

Cette création est un hommage à Dame Corba de Péreille et aux Parfaits, mais surtout aux Troubadours, dont la civilisation s’étendait de l’Océan à la Méditerranée et jusqu’au Piémont italien, en Toscane, de l’Auvergne à la Catalogne, où la Femme était (presque) l’égale de l’Homme, où les valeurs de partage et de convivialité étaient de mise : ces valeurs qui sont toujours et plus que jamais, d’actualité !

Baladinsd'Icarie